Futur en Seine place la 3D au coeur du quotidien

20 juin 2012 dans Actualités par Marie

Le festival Futur en Seine a débuté ce week-end. À cette occasion six conférences sont proposées par la ville d’Issy-les-Moulineaux. Ce lundi 18 juin s’est tenue la première conférence aux Jardins de l’innovation: “La Vie en 3D “.

La toute première conférence de Futur en Seine à Issy-les-Moulineaux a mis l’accent sur les expériences de plusieurs Livings Labs franciliens autour de l’impact de la 3D sur la vie quotidienne. Un Living Lab regroupe des acteurs publics, privés, des entreprises, des associations dans l’objectif de tester grandeur nature des services, des outils et des usages nouveaux. Entrepreneurs, chercheurs, designers et concepteurs ont présenté leurs dispositifs devant un public de professionnels et de particuliers, tous intéressés par le numérique. Zoom sur trois innovations.

Smartsy par Eric Seuillet,  fondateur de la Fabrique du futur – Living Lab 3D Innovation

Smartsy est une application mobile innovante. C’est un générateur de contenu ouvert à tous qui utilise la reconnaissance d’image. Eric Seuillet la présente comme une “solution technologique fortement empreinte d’esprit Living Labs avec une dimension sociale et citoyenne”. Son concept ? Dorénavant, face à un livre, il est possible de “smartsifier” sa couverture et d’avoir immédiatement accès à une foule d’informations utiles fournies par l’éditeur. On peut écouter l’auteur décrire son intrigue, lire des extraits choisis ou naviguer sur les critiques de la presse et des autres lecteurs. Il est également possible de “smartsifier” une seule phrase pour découvrir tout l’univers (sons, images, vidéos) qui lui est associé. Grâce à cette innovation, l’expérience de la lecture augmentée est à portée de main du grand public.

Zavastar par Stéphane Gaultier, président de Virdual – Living Lab Issy Medialand

Regarder la télévision avec un deuxième écran à ses côtés est de plus en plus courant, qu’il s’agisse d’une tablette, d’un ordinateur ou d’un mobile. Ce deuxième support cannibalise l’attention du téléspectateur. Pour Stéphane Gaultier l’écran de télévision doit reprendre le contrôle. C’est le but de l’application Zavastar. Son concept est inédit : les candidats jouent sur le web et sont simultanément représentés à l’antenne par leurs avatars. L’animateur, lui, est bien réel et évolue dans un univers hors norme qui unit le graphisme du jeu vidéo aux mécanismes du jeu TV ! Comment ça marche? On s’inscrit sur le site communautaire “Zavastar”, on crée son avatar, on rejoint ses amis sur le site et c’est parti. Zavastar est un programme à la convergence de la télévision et d’Internet, réunissant les atouts de la téléréalité (je suis acteur du programme) et ceux des communautés en ligne (je suis avec mes amis en réseau). Le jeu s’appuie sur les deux supports majeurs de la communication du 21ème siècle: la télévision, toujours fortement présente dans les foyers et l’Internet.

Imprimante 3D – Adrian Schwarz et David Forgeron – Living Lab Universcience

Imprimer c’est bien, mais en 3D c’est mieux. David Forgeron, chef de projet, est venu nous présenter l’imprimante 3D. Elle utilise le concept de Fab Lab, un réseau mondial de laboratoires locaux qui rendent possible l’invention en ouvrant aux individus l’accès à des outils de fabrication numérique. Conçue par MakerBot Industries, un des principaux fabricants d’imprimante 3D grand public, cette imprimante est capable de fabriquer des objets solides. Ces derniers, essentiellement en plastique, atteignent un très bon degré de précision. Mais cela prend du temps, près d’une heure par centimètre!

Dans une démarche dynamique autour des innovations technologiques, Futur en Seine révèle un avenir prometteur. Une semaine qui s’annonce riche en découverte. Reste cependant la question de l’usage effectif de ces innovations par le grand public. Alors que tous les intervenants insistent sur l’écoute et la prise en compte des besoins des citoyens, ces innovations trouveront-elles réellement un point de rencontre avec le grand public ?