Fête de l’Huma/Université d’été du MEDEF : un monde, deux événements !

28 octobre 2010 dans Actualités par Luc

Pour sa rentrée, le cartable de blog-territorial était bien chargé. Entre l’université d’été du MEDEF et la fête de l’Humanité, notre équipe est revenue pleine de souvenirs mémorables… et de photos à vous montrer !


Dès le vendredi midi, la logistique se met en place autour du parc de la Courneuve : navettes
de bus, staff de sécurité, voitures de police… tout est prévu pour une édition 2010 de folie !
9h00 : j’ai (Luc) rendez-vous sur le campus HEC pour la 11e édition de
l’université d’été du MEDEF en présence de 4000 chefs d’entreprises et  pas moins de 200 intervenants.

Le thème cette année : “l’étrangeté du monde : mode d’emploi.”

Vendredi après-midi, l’instalation des stands des partis communistes locaux se termine. L’arrivée
des premiers visiteurs peut s’effectuer.
9h10 : ce matin, mon programme est d’assister Stéphane, le caméraman, dans ses interviews sur
le sujet de l’alternance et de partir à la découverte des lieux.

Cette année, la Fête de l’Huma a permis de tester certains slogans… originaux. Une chose est certaine, la
banderole “Le communisme, une idée neuve” a fait réagir plus d’un passant !


9h20 : pendant que certains préfèrent un petit café pour commencer la journée, les autres sont
déjà attentifs aux premières conférences.

En particulier celle de la tente plénière : “Buisness modèles pour monde en
mutation

Réveil matinal le samedi matin et pourtant la foule était déjà bien présente dans les
allées…
10h00 : conférence sur “les mots qui fâchent” en présence notamment de Monsieur Copé.

Il ne fallait pas arriver en retard pour avoir une place… l’amphi Blondeau est comble !

Avant les débats politiques animés, rien de tel qu’un peu de musique pour adoucir les mœurs. 10h10 : du côté de Stéphane et Ophélie, on ne chôme pas… 20 interviews en une journée, il ne
faut pas traîner!

Samedi midi, de nombreux stands se transforment en tribunes politiques. L’union de l’Autre
Gauche
est au cœur des débats.
10h25 : pour certains, on préfère lire tranquillement Le Figaro ou faire une petite
partie de billard.

Il y a des activités pour tous à cette université !

Lorsqu’on passe devant la grande scène le samedi après-midi, il n’y a pas toujours
foule…
12h35 : comment travailler tout en détente ? Demander la recette au MEDEF !

Au stand fonderie, on répond aux interviews de la TV dans une voiture…

…mais le samedi soir, lors du concert de Simple Minds, l’ambience était bien plus
festive !
13h36 : remise des trophées de la relation entre grandes entreprises et PME
innovantes.

Alors que certains stands se transforment en clubs privés, d’autres proposent au public présent des shows dignes
de stars américaines… ou pas ! Remarquez ici la personne mal intentionnée qui essaie d’enlever la robe du chanteur. Il n’avait pas l’air de porter de vêtements dessous donc les
spectateurs étaient soulagés.
13h40 : après l’effort du matin, le réconfort. La pause déjeuner est lancée.

Très opportun, c’est le moment que choisit Franck pour me rejoindre.

14h00 : changement de programme pour l’après-midi, je vais partir à la rencontre des exposants.
Je porte donc fièrement mon badge de blogueur blog-territorial !

Le dimanche matin (ou plutôt midi vu la soirée de la veille), c’est l’heure de faire un tour à
l’exposition “la fête a 80 ans, que sera-t-elle dans 80 ans ?”.
16h00 : parmis mes nombreuses rencontres, voici “Michel Delaux”. Pendant une bonne demi-heure, il
m’a expliqué comment fonctionnait la technologie “sans-fil” à longue distance que sa société vient de mettre au point.

Dimanche après-midi, c’est le début du nettoyage autour de la fête… et il y a
du boulot ! OK, on a triché sur la photo !
16h48 : le beau temps était  par chance au rendez-vous toute la journée.

J’en profite donc pour aller faire encore quelques rencontres sur le gazon.

Le bilan : des concerts de folie, des débats houleux, un public encore au rendez-vous, des repas
dessert compris à 5 euros ; la Fête de l’Humanité 2010 a tenu toutes ses promesses !
17h45 : il est temps pour moi de quitter les lieux. En cette fin de journée, chefs d’entreprises
et intervenants se donnent rendez-vous dehors pour une dernière discussion !