Cybersquatting sur Twitter : comment récuperer votre username ?

22 février 2012 dans Pratique, Web 2.0 par Franck

“Ce nom d’utilisateur est déjà pris !” : voilà, en 38 caractères, la hantise de tous les community managers. Sur Twitter encore plus qu’ailleurs, le choix du nom du compte (“username“) est hautement stratégique : il doit, notamment, être le plus court possible. Mais que faire si la place est déjà occupée par un compte inactif et injoignable ? Blog-territorial vous donne les clés…


Nos lecteurs le savent, Twitter est LE réseau social qui “explose”. Depuis la fin de l’année 2011, avec ses 500 millions d’utilisateurs dans le monde, l’audience de “l’oiseau bleu” décolle enfin. Journalistes, influenceurs, marques, entreprises, ados… tout le monde s’y essaye. Mais qui dit grand public, dit aussi petit curieux : “Je viens, je crée un compte, je regarde et je disparais”. Et c’est bien là qu’est le problème : les comptes, eux, ne disparaissent pas.

Sur Twitter, il n’existe aucun organisme comme l’Afnic pour garantir aux collectivités la protection de leur username – l’équivalent du nom de domaine (NDD) sur le Web. Ainsi, la grande majorité des collectivités locales doivent faire montre d’astuces et de contournements pas toujours excellents à la création (tardive) de leur compte : @bordeaux étant squatté par un compte fermé, la ville s’est ainsi rabattue sur @villedebordeaux ! Idem pour @Mairie_Toulouse qui n’a pas pu utiliser @Toulouse, squatté par un “guide [privé] sur la ville” n’ayant pas émis plus que 2 tweets en décembre 2009… Et pourtant, Twitter n’a-t-il pas récemment promis de supprimer les comptes inactifs pendant plus de 6 mois ?

Mêmes sanction et foire d’empoigne pour les marques : 67% des noms de marques High-Tech présentes sur Twitter seraient détenues par des tiers différent de l’entreprise. (source : WebSourcing)

Alors que faire ? Rien ? Certainement pas : sachez qu’il est tout à fait possible de récupérer ce fameux username propre à votre collectivité ou votre entreprise. Concrètement, c’est la situation dans laquelle nous étions. Lors de notre arrivée sur Twitter en 2009, @adverbia était déjà pris. Voici donc la marche à suivre.

Tout d’abord sachez que le simple fait que le compte qui vous embête n’ait ni image de profil ni publié de statuts ne constitue pas, en soi, une infraction aux règles de la plate-forme. Vous ne pourrez donc pas “signaler d’abus”, enfin, du moins, cela ne servira à rien…

Pour définir ce qui constitue un “cybersquatting”, Twitter va prendre plusieurs éléments en compte :
- La création d’un compte dans le but d’empêcher son utilisation
- La création d’un compte dans le but de le vendre
- L’utilisation d’un flux ou d’un autre système pour maintenir et ainsi mettre à jour le compte
- Le nombre de comptes créés

Si vous entrez dans ce cas, il vous suffira maintenant de deux mails, d’une dizaine de minutes et de ce tutoriel. Rien d’insurmontable grâce aux explications de Luc Bernard.

Blog-territorial : pourquoi avoir changé d’username ?

Luc Bernard : comme beaucoup d’entreprises, en débarquant sur twitter, nous avons constaté que notre nom “naturel” était squatté par un compte inactif. Nous avions donc fait le choix de nous rabattre sur @agence_adverbia (caractères spéciaux, long, pas évident à retenir = pas l’idéal). Mais aujourd’hui, c’est bien sur le premier que l’on peut nous retrouver.

B-T : comment faut-il faire ?

Luc Bernard : RDV pour commencer sur l’interface d’assistance de Twitter. Cochez “My company is being impersonated” puis “I want to report a brand or entity impersonation not involving trademark”. Pour résumer, vous êtes entrain de signaler qu’un individu inactif utilise votre nom de société comme nom d’utilisateur.

Remplissez maintenant chacune des cases suivantes avec précision. Plus vous le serez, plus Twitter va prendre votre demande au sérieux et plus vite vous aurez une réponse.

Les plus importantes sont sans aucun doute “company name” (nom de VOTRE organisation, “company website” (VOTRE site Internet), “your relationship to person or company” (votre poste dans l’organisation) et le “username of reported account”, autrement dit, le nom d’utilisateur que vous souhaitez récupérer.

Vous n’avez plus qu’à cliquer sur “submit” pour envoyer la demande. Et maintenant… on attend quelques heures. Si le compte que vous avez signalé était bien totalement inactif depuis longtemps, vous allez recevoir le mail suivant sous 24/48h :

B-T : et concrètement ?

Luc Bernard : Twitter vous demande simplement de lui envoyer les 2 lignes suivantes en réponse :

Current/placeholder @username owned by brand : @votre username actuel
Reported @username desired by brand :
@le username que vous souhaitez récupérer

Inutile de rajouter du “blabla”, l’assistance twitter n’en a pas besoin. Envoyez donc ce mail tel quel.

Si tout se passe bien, vous devriez recevoir la réponse suivante, toujours sous 24/48h. Twitter vient de procéder au transfert de votre compte d’un nom d’utilisateur à un autre. L’opération est terminée !

Retrouvez dès maintenant toute l’actualité de la #compublique, des #colterr (collectivités territoriales) et du #socialmedia sur notre compte Twitter @adverbia.