Cartes heuristiques : "Mind mapping" ou comment organiser ses idées

11 octobre 2007 dans Voir & lire par Territoires

Le « mind mapping » ou cartes heuristiques : cette méthode, qui fait fureur dans le monde, permettrait de « gagner un jour par semaine ». Pas étonnant qu »en France, l »intelligence économique et les chefs d »entreprises s »y intéressent déjà… Quelle aubaine pour les dircoms débordés* !

(*) pléonasme ?

Pour décrypter cette méthode qui améliore la productivité, blog-territorial a fait appel à un spécialiste de la question, Pierre Mongin, que nous remercions pour sa contribution.


Le mind mapping est un outil très intéressant, car il  permet de collecter de l’information au fil du temps avant de la réorganiser pour :

- planifier des projets,

- développer des présentations,

- rédiger des documents,

- imaginer de nouvelles organisations.


Concrètement, à quoi ça sert ?

Les cartes heuristiques permettent :

- de trouver des idées,

- de présenter des informations complexes,

- de créer un plan projet et effectuer un suivi de l’avancement,

- de gérer des réunions,

- d’améliorer la réflexion et  la planification stratégique,

- de créer des présentations écrites,

- d’engranger et de créer du contenu.

Cette méthode  offre  de grands atouts. Elle permet de visualiser et de communiquer sur des informations complexes et de disposer d’une vue d’ensemble. Elle permet également de comprendre les relations importantes, de raccourcir les cycles de processus de décision, et de suivre l’évolution d’un plan d’action.

Capturer des réflexions novatrices

Enfin, il est indéniable que cet outil améliore la productivité, car il permet d’accélérer la planification des processus et des projets, d’améliorer la qualité et la pensée stratégique, de partager les idées avec l’environnement. Il permet également une adhésion et une compréhension plus rapide du groupe, de capturer des réflexions novatrices et développer les meilleures idées, de développer la créativité, car on regarde parfois le sujet autrement.

La carte apparaît simple, claire et concise. Elle  cache en fait une véritable source d’informations, grâce à son arborescence, mais également aux fichiers que l’on peut attacher ou lier (traitement de texte, adresses web, tableur, carte, mails, images …).

Cela permet de modifier l’approche conceptuelle des relations à un projet, une présentation, un processus pour améliorer l’aptitude à appréhender autrement les situations, problèmes, stratégies. Le  travail se fait  avec plaisir, ouverture et efficacité.


Les cartes aident ainsi  tous ceux qui doivent rédiger rapidement, avec des objectifs, des buts, des ressources et de l’information : rapports, résumés de textes, notes de service, agendas, réunions, gestion de projets, présentations, préparation de discours, plans de sites Web, collecte d’informations stratégiques, analyse des forces et faiblesses d’un marché, analyse concurrentielle, cartographie des fournisseurs, gestion de processus… La liste n’est pas limitative. Dans votre travail quotidien, vous aurez bien une occasion d’utiliser cette méthode.


Comment cela marche ?


Démarrez en tapant le titre de votre projet au centre de la carte. Pressez « Entrée », et tapez la première idée qui vous vient à l’esprit. Cela devient votre première branche reliée au titre. Pressez Entrée de nouveau et saisissez une nouvelle idée. Continuez jusqu’à ce que vous ayez ajouté toutes vos idées. Quand vous avez terminé, revoyez et organisez votre travail. Bougez les idées par un « Glisser/Déposer » de vos branches.

Ensuite, expérimentez diverses possibilités. Vous pouvez voir la totalité de votre projet, ou zoomer juste sur une zone. Une table des matières d’un livre, montrera le titre de chaque chapitre dans le contexte des titres des autres chapitres.

Vous pouvez étendre la vue disponible à l’écran en affichant le détail du contenu de chaque chapitre,avec les liens vers d’autres fichiers, d’autres cartes, d’autres adresses Internet (sites, blogs..) et notes.


Pour commencer sans autre investissement qu’un papier et un crayon :

Voici quelques principes que vous pouvez facilement mettre en œuvre, même si cette carte ci-dessus est très complète et que les vôtres comme les miennes seront souvent de simples « fils de fer ». Mais peu importe, le tout est de vous aider et de vous faire gagner du temps. Avec l’expérience, vous ferez des schémas qui seront à vous pour vous aider à organiser vos idées.


Vous pouvez aussi travailler avec un logiciel :

Cela donnera des cartes de ce style…


Démarrez en téléchargeant Freemind, le logiciel libre de mind mapping, sur www.sourceforge.net, n’oubliez pas de charger également Java, sinon cela ne marchera pas.


_______________________
Pour en savoir plus :

"Gagnez un jour par semaine avec le mindmapping" (éditions Territorial)« Gagnez un jour par semaine avec le mindmapping, démarrez immédiatement avec Freemind logiciel libre » (éditions Territorial, dossier d »expert n°537). Avec 148 pages dont la moitié consacrées à Freemind, le logiciel libre de mind mapping le plus téléchargé au monde, la barrière d’entrée dans le monde informatisé du mind mapping s’abaisse devant vous. Vous pouvez démarrer dans les 5 prochaines minutes. Auteurs : Pierre Mongin et Aurélien Ryckebusch

ISBN : 978-2-35295-187-2. Prix : 20 euros (téléchargement en pdf)

Petit manuel d
« Organisez vos idées avec le Mind Mapping » Dunod mars 2007  JL Deladriére,F.Le Bihan, P.Mongin,D.Rebaud. Best-seller du management traduit en japonais, coréen et espagnol.

ISBN :9782100 506279″

//